Camping du Verdon » Culture et Visites » Rivière du Verdon

Découvrir la rivière du Verdon

Tout savoir sur le Verdon

La rivière du Verdon prend sa source entre le col d’Allos dans les Alpes du sud et le sommet des Trois-Évêchés dans les Alpes-de-Haute-Provence.
Après un parcours de plus de 165 kilomètres, elle se jette dans la Durance à proximité de la commune varoise de Vinon-sur-Verdon.

À hauteur de Castellane, le cours du Verdon a creusé les paysages époustouflants du canyon le plus beau d’Europe.
La rivière tire son nom de sa teinte si particulière, d’un bleu-vert variant du turquoise le plus clair à l’émeraude le plus profond, en fonction des fonds argileux ou, selon les zones, de la présence de micro-algues.

D’abord torrentiel, le Verdon passe en 45 km de plus de 2000 mètres d’altitude à seulement 900 mètres. Alimenté par plusieurs affluents, il traverse ensuite d’importants massifs dans lesquels il a creusé les magnifiques gorges qui font sa renommée. Ponctuées de plusieurs barrages hydroélectriques, ces gorges sont donc aussi reliées par des lacs de retenue :
Sainte-CroixEsparronQuinsonCastillonChaudanne
Véritable joyau de la nature, les gorges du Verdon sont classées Grand Site de France. Elles sont indissociables du lac de Sainte-Croix et du pont de Galetas, depuis lequel l’entrée des gorges se découvre à bord de canoës, pédalos et bateaux électriques.

cours d'eau du verdon

L'hydrologie du Verdon

Dans un milieu montagnard soumis aux influences méditerranéennes, les gorges du Verdon bénéficient d’un microclimat humide et d’une grande douceur. La forte hygrométrie est propice à l’épanouissement d’une flore luxuriante, très différente de celle des plateaux et sommets qui entourent la rivière.

La puissance du Verdon, rivière torrentielle qui descend du massif des Trois-Évêchés, est exploitée par plusieurs barrages hydroélectriques bâtis au cours du 20e siècle, entre la Seconde Guerre mondiale et les années 70 : ceux de Chaudanne et de Castillon en amont du canyon, puis ceux de Sainte-Croix, Esparron et Quinson après les gorges. Le projet du lac de Sainte-Croix est celui qui a le plus notablement bouleversé le paysage de la vallée, puisqu’il a entraîné l’engloutissement du village de Salles-sur-Verdon, reconstruit sur les hauteurs.

Une partie des eaux du Verdon affluent vers la Durance, après Vinon-sur-Verdon, une autre partie alimente en eau Marseille et d’autres villes de la côte.

Tout au long de son périple entre les Alpes du Sud et la Durance, le Verdon est alimenté par de nombreux affluents, parmi lesquels l’Artuby et le Baou qui le rejoignent au niveau des gorges. Son débit varie considérablement selon les saisons et la météorologie : de 1,5 m3 par seconde à 15 m3 par seconde. Un débit exceptionnel de 1000 m3 par seconde a été enregistré en 1994, entraînant une crue dévastatrice.

La formation du canyon du Verdon

La période géologique du Trias est marquée par le recouvrement de la Provence par la mer.
D’épaisses couches de calcaire se forment alors dans ses profondeurs. Au Jurassique, cette mer est peu profonde et chaude, ce qui favorise l’épanouissement des coraux.
La mer recule durant le Crétacé, sous l’effet d’un rehaussement de la Provence. Durant l’ère Tertiaire, les Alpes se forment, rejetant encore la mer un peu plus vers le sud.
Les calcaires du Jurassique se fracturent, dessinant peu à peu les reliefs de la région. Le Verdon commence à creuser son lit.Les glaciations du Quaternaire vont amplifier les phénomènes d’érosion en transformant les cours d’eau en fleuves et lacs de glace.
Le débit tumultueux du Verdon, à la fin des glaciations, va continuer de creuser en atteignant les sédiments coralliens et calcaires qui s’étaient formés au Secondaire.

canyon verdon

Loisirs et activités dans la rivière du Verdon

  • Rafting et mini raft, selon que vous aimiez dompter les eaux vives en groupe ou en petit comité
  • Canyoning et randonnées aquatiques, pour les débutants et les familles avec enfants comme pour les aventuriers les plus chevronnés
  • Canoë et kayak, mais aussi paddle ou planche à voile dans les eaux calmes des lacs et de la sortie des gorges.
  • Pédalo et bateau électrique, pour se balader sur l’eau en famille
  • Croisières commentées sur les lacs
  • Escalade sur les hautes falaises au-dessus de l’eau
  • Baignade et farniente sur les plages des lacs traversés par le Verdon
  • Randonnée le long du cours d’eau, au fond des gorges
  • Tour des belvédères qui surplombent les gorges, en voiture
  • Parapente au-dessus des gorges et du lac de Sainte-Croix
  • Saut à l’élastique depuis le pont de l’Artuby Pêche, pour les amateurs de loisirs plus calmes !
activités rivière du Verdon

Mis à jour le

amet, quis Nullam Donec leo. dictum sem,